Agence de communication Freelanceweb16

WEB

Pourquoi faire connaitre son e-commerce sur Google Shopping

10 bonnes pratiques pour faire connaitre son e-commerce

Accueil » Actualités » Pourquoi faire connaitre son e-commerce sur Google Shopping

Avec bientôt 10 ans d’existence la plateforme Google Shopping s’est imposé dans la stratégie marketing de manière incontournable dans les entreprises notamment pour le développement des e-commercant via google et les sites partenaires de son réseau de recherche, c’est le premier produit publicitaire dit « Keywordless ».

En d’autres termes cela implique que le marchand n’a pas besoin de proposer les mots-clés où il souhaite apparaître puisque l’algorithme de google va « crawler » les données et déterminer les requêtes les plus pertinentes pour faire apparaître les annonces.

La qualité de vos campagnes et de votre catalogue doit être irréprochable afin d’optimiser au mieux son emplacement publicitaire que ce soit sur la partie réseaux de recherche, campagne d’affiliation, retargeting ou encore Google Shopping.

annonce-google-shopping-showcase

L’histoire de Google Shopping en quelques dates

Les différents formats publicitaires de Google

Les campagnes Google Shopping vous permettent de mettre en avant votre inventaire en ligne afin d’augmenter votre trafic web ou en local via des prospects qualifiés et en recherche d’inspiration sur des requêtes « génériques » et « très spécifiques » afin d’optimiser vos chances de transformation.

annonce-google-shopping-classique

Les 10 commandements pour utiliser de manière efficace Google Shopping

La qualité du flux et l’organisation de vos campagnes représentent environ 68% du Hi-Score, il est donc très important de suivre les recommandations de Google sur la structuration de votre compte.

  1. Utiliser un agrégateur de flux : cela vous permet de modifier et d’adapter le contenu indépendamment de votre site.
  2. Optimiser correctement le flux de données de vos produits : obtenez des fiches complètes et efficaces vous permettra de vous distinguer de vos concurrents et de mieux vous positionner.
    Titre : décrivez précisément le produit et bannissez l’utilisation de majuscule et de phrases promotionnelles.
    Description : présenter de manière objective et limiter vous à des informations concernant le produit et pensez à bien mettre en forme afin de rendre la lecture facile.
    Image : il est important d’ajouter une photo principale fidèle au produit, prévoyez de bien vérifier le format et le respect des dimensions acceptés. Il est interdit d’insérer du texte ou un watermark sur l’image.
    Stock : Il doit être exact et correspondre à celle de votre page de destination
    Prix : même chose pour le prix que pour les stocks, Google via son robot contrôle régulièrement l’exactitude des informations présentent dans le flux et identifie les incohérences. Si le robot détecte une anomalie il dépublie le produit et s’il existe des écarts supérieurs à 15%, vous pouvez être suspendu des services Google Shopping.
    Attributs : Couleur, Matière, Taille sont des attributs à prendre en compte, selon la catégorie de produit, car ceux-ci peuvent être obligatoires. Nous vous conseillons donc de bien les remplir afin d’augmenter vos chances.
  3. Automatisez votre flux de données : afin d’éviter une pénalisation de Google, toutes les modifications de prix et de stock doivent être le reflet de votre site web. Le flux de données doit être constamment synchronisé pour permettre une mise à jour continue.
  4. Utilisez les données structurées « structured data » : les données structurées vous permettent d’indiquer aux robots Google de lire des données telles que les avis, les quantités, l’adresse du magasin, les stocks…). Cela peut vous permettre aussi de palier à des modifications récurrentes du flux (Période de solde, fortes rotations des stocks…).
  5. Segmentez vos produits en catégories similaires.
  6. Utiliser un système d’automatisation (Smartshopping, TargetRoas…) : Utiliser les objectifs et types de campagne automatique afin d’augmenter vos performances (cela 10% de la note Hi-Score).
  7. Ajouter les mots clés à exclure : cela vous permettra de cibler parfaitement vos prospects et que vos produits n’apparaissent pas sur des requêtes non pertinentes. Pensez a vérifier régulièrement les rapports de Google Shopping pour vous permettre de ciblage plus précisément et d’optimiser au mieux vos dépenses.
  8. Regarder votre taux d’impression : surveillez attentivement votre taux d’impression, selon votre stratégie, ce taux sera de plus en plus élevé sur vos campagnes.
  9. Suivez bien le  « fil rouge » : Pour les campagnes Smart PLA et manuelles, il est important de fournir des indicateurs stables et plutôt longs termes à l’algorithme (nombres de produits, tROAS, budgets quotidien…).
  10. Intégrer vos avis clients sur les produits : il vous permet de vous démarquer de la concurrence et apportent une appréciation de votre produit par vos clients actuels et permettent à vos futurs clients de confirmer leurs achats chez vous.

Dernière petite information que je vous partage il ne faut pas oublier que Google représente environ 91% de part de marché sur les moteurs de recherche et il est donc indispensable d’avoir une stratégie de communication et publicitaire maîtrisés et avec des objectifs et des besoins clairs.

Articles susceptibles de vous intéresser